Comment faire durer le plaisir chez l’homme ? Comment faire pour prolonger l’acte sexuel ?

Eh oui, nous ne sommes que des hommes, et ils nous arrivent à tous d’avoir de petits problèmes.

Trop de désir et la fin arrive trop vite, trop tôt… trop de petit tracas, et c’est la panne. Alors comment faire durer le plaisir ? Comment prolonger l’acte ?

Avec la vie que l’on mène, le plaisir de votre copine est un plaisir qu’il ne faut pas laisser passer. Voici donc trois techniques, connues ou pas, pour faire durer un peu plus longtemps l’acte.

prolonger l'acte

Cliquez ici pour découvrir les positions sexuelles pour tenir plus longtemps au lit.

 

Faire durer le plaisir #1 : L’entrainement « Manuel »

Tout le monde le dit : démarrer un porno seul à la maison, c’est la promesse de ne pas en voir la fin.

Pourtant, voici la base pour retarder l’éjaculation : savoir quand elle arrive. Donc, quitte à s’amuser tout seul, autant prendre le temps de bien le faire, et je ne parle pas de s’allumer des bougies.

Prenez le temps de faire connaissance avec votre corps. Apprivoisez-vous.

Ne vous branlez pas en 2 secondes.

 

Prolonger l’acte #2 : Penser à autre chose pendant l’acte

Les pensées jouent sur le désir. Diminuer le désir retarde l’éjaculation. CQFD, pas besoin de l’expliquer. Pour cela, chacun sa petite technique.

J’ai un ami qui, habitant proche de l’Italie, et, y ayant passé son enfance, se décrit mentalement (avec autant de concentration qu’il lui ait permis d’avoir à ce moment) ses casseroles en cuivre, classées par taille, de la plus petite à la plus grade, accrochées sur un montant en bois, sur la même façade que la cheminée…

Rien de moins « bandant » me direz-vous. Je suis complètement d’accord : c’est le but.

Vous pouvez aussi penser à votre grand-mère, il paraît que ça marche bien !

 

Faire durer le plaisir chez l’homme #3 : Le déplacement sanguin

Tout le travail consiste à diminuer l’afflux sanguin dans le sexe.

Avez-vous remarqué que vous teniez plus longtemps lorsque vous faites l’amour debout plutôt qu’allongé ? Si oui : vous avez compris le principe.

Pour cette technique au lit (car c’est encore là que c’est le plus pratique), évidemment, il est préférable que votre copine soit au-dessus. Partant de là, deux solutions s’offrent à vous :

– Pour les sportifs… Levez vos jambes. Les genoux de la fille ne doivent pas pouvoir toucher le lit. Je sais, c’est du sport, mais le sexe, c’est beau quand on transpire. Petite astuce tout de même : posez vos mains sur vos fesses (ça vous changera), les coudes en appui sur le lit. Compliqué, mais jouable. Évidemment, ce n’est pas une position à garder longtemps, juste le temps de faire « baisser la pression ».

– Plus facile… Mettez-vous au bord du lit et basculez la tête, les épaules et éventuellement les bras dans le vide. Vous découvrez un nouveau point de vue sur la pièce mais surtout, le sang descendra dans vos bras et votre tête, et la meuf pourra s’amuser pendant encore un moment. Autre point positif : l’orgasme masculin est accru si la fin arrive dans cette position. Là encore, cette position sert pour diminuer la pression, juste avant le point de non-retour donc pour augmenter vos chances de faire jouir votre partenaire.

Si ces positions sont trop compliquées pour vous… retournez à l’étape porno à la maison et entraînement manuel !

Yann, ancien éjaculateur précoce