Ejac précoce : comment savoir si on est précoce ?

Comment savoir si on est précoce ? Comment savoir si on souffre d’éjac précoce ? Vous vous demandez “suis-je précoce ?”

L’éjaculation précoce, c’est gênant, mais il n’est pas toujours facile de savoir si l’on est vraiment précoce ou pas, ou si cette éjaculation supposée précoce est en fait normale et que l’on s’inquiète pour pas grand chose. Beaucoup d’hommes se posent ainsi une question : suis-je précoce ? Etre précoce, c’est quoi ? Alors, voici la définition médicale de l’éjaculation précoce.

ejac precoce

 

Une éjaculation précoce, c’est forcément gênant !

Si un homme éjacule rapidement, mais que cela ne le gêne pas plus que ça et que sa partenaire est satisfaite, on ne peut pas parler d’éjaculation précoce. A la limite, parlons d’éjaculation rapide. On ne peut qualifier une situation d’éjaculation précoce que s’il existe une souffrance, c’est-à-dire encore plus qu’une gêne.

En effet, dans la définition officielle de l’éjaculation précoce, il y a la souffrance. On ne peut donc en parler que s’il existe une souffrance pour l’homme en question parce que son éjaculation est trop rapide et/ou parce qu’il existe une souffrance dans le couple à cause de ce trouble.

Donc on peut être très précoce et ne pas souffrir d’éjaculation précoce. C’est en médecine, un des seuls problèmes dans lequel le ressenti compte pour la définition.

 

Une éjaculation précoce : c’est incontrôlable !

Si un homme a pendant les rapports sexuels une éjaculation rapide ou très rapide, il ne souffre pas forcément d’un cas de précocité. En effet, dans sa définition, il y a l’impossibilité de contrôler l’éjaculation. Donc un homme peut très bien avoir une éjaculation rapide et être capable d’exercer un contrôle s’il le souhaite. Dans ce cas, on peut dire qu’il ne cherche pas à retarder son éjaculation volontairement. Il la laisse venir quand elle vient.

Donc, dans la définition de l’éjaculation précoce, il existe une difficulté de contrôle de cette éjaculation. Mais souvent, les efforts d’un homme pour trouver des solutions, des exercices, des techniques permettent de la soigner, ou au moins de méthodes pour retarder l’éjaculation.

 

Une éjaculation précoce, ça vient trop tôt

On s’en doute, une telle éjaculation survient trop rapidement. Néanmoins, si un homme désire que son éjaculation survienne au bout de 20 minutes de mouvements de va-et-vient, il trouve que c’est trop tôt, mais il ne s’agit pas vraiment d’une éjaculation précoce ! Même pas d’une éjaculation rapide ! C’est le fantasme des films porno, ça, de baiser pendant 50 minutes sans problème !!! C’est possible mais pas forcément souhaitable !

On considère que durer moins de 3 minutes à partir du moment de la pénétration, c’est une éjaculation précoce. Venir avant même la pénétration, au bout de 10 secondes de pipe, aussi.

Mais attention, des mouvements de va-et-vient très rapides déclenchent rapidement l’éjaculation. Donc 3 minutes de mouvements de va-et-vient pas forcément très rapides au début.

 

Souffrez-vous d’éjac précoce ?

Oui si :
– La pénétration dure pour vous moins de 3 minutes (lorsque vous faites des mouvements à un rythme raisonnable, pas forcément très rapide)
– Il vous est impossible de faire durer davantage le temps de la pénétration, et cela malgré tous vos efforts,
– Cette rapidité de l’éjaculation entraîne pour vous ou pour votre couple une souffrance.

Que dit votre auto-diagnostic ?

 

Autres définitions de l’éjaculation précoce

La définition même de l’éjaculation précoce – ou éjaculation prématurée – ne semble pas faire consensus. Certains auteurs considèrent comme pathologique une éjaculation survenant d’une à trois minutes après la pénétration. D’autres s’attachent au nombre de poussées du pénis en érection, considérant que 15 mouvements ou moins constituent une éjaculation prématurée. Autre définition : l’incapacité à retenir volontairement son éjaculation avant l’orgasme de sa partenaire dans au moins 50 % des rapports sexuels.

 

Quelles solutions à la précocité ?

Des exercices à réaliser seul ou en couple peuvent être nécessaires pour apprendre les habiletés nécessaires pour retarder l’éjaculation.
Et puis, parfois, un travail plus profond (psychologique) peut être indiqué quand le stress, le manque de confiance, la peur de l’échec, la peur de décevoir sont très présents.

Tournez-vous vers un médecin pour une solution médicamenteuse (pas miracle et dangereux).

Si votre problème d’éjaculation précoce vous fait souffrir, je vous conseille de suivre une méthode complète contre l’éjaculation précoce !

Yann, ancien éjaculateur précoce qui a vaincu sa précocité au lit